Un artisanat pour chaque île des Baléares

Les îles de l’archipel des Baléares ont vu de nombreuses populations occuper chacune d’entre elles, et y laisser diverses influences culturelles, comme l’architecture, les traditions, la gastronomie mais surtout l’artisanat !

Cet artisanat, riche et varié, fait aujourd’hui partie intégrante du patrimoine des Baléares et vous pouvez retrouver l’artisanat de la joaillerie, de la sculpture du bois, du verre soufflé, ou encore du cuir et de la maroquinerie.

 

À Majorque

L’artisanat le plus reconnu de cette île découle de la tradition du verre soufflé. La famille Gordiola, installée sur l’île de Majorque, a commencé à maîtriser cet art en 1719. De génération en génération, cette faculté à souffler le verre avec une habileté si prodigieuse s’est transmise.

Vous pouvez aujourd’hui visiter leurs fours verriers et y découvrir des pièces de verre soufflé authentiques dont les irrégularités et les bulles sont le fruit d’un travail artisanal fait à la main. Vous pouvez aussi voir l’atelier de verrerie où vous sont proposées des démonstrations de fabrication du verre.

Le travail de la céramique et de la terre est aussi présent dans l’île. Les « Gerrettes » (soit des jarres décorées) sont des pièces artisanales caractéristiques de la villede Felanitx à Majorque et sont considérés comme d’authentiques trésors.

Vous pouvez trouver des ateliers de poteries et des artisans de la terre et de la céramique dans plusieurs villages de Majorque. Un autre objet typique de l’artisanat majorquin est le « Siurell ». Il représente une petite figurine en argile faite à la main de couleurs blanche, rouge et verte et dotés d’un sifflet.

Plusieurs légendes sont racontées autour de ce petit objet, mais c’est Joan Miro qui le popularisa et en fit un symbole de Majorque.

 

À Minorque

L’artisanat du cuir a été très présent dans chacune des îles des Baléares, mais c’est à Minorque qu’il a le plus persisté. En effet, à Minorque sont fabriqués aujourd’hui de nombreux produits en cuir à destination de grandes marques internationales. Mais les minorquins gardent toujours de vraies valeurs artisanales en termes de qualité et de finitions.

 

Vous trouverez alors à Minorque une grande diversité d’objets, allant de la maroquinerie à la cordonnerie, en passant par la sellerie. De nombreux artisans créent des objets en cuir, voulant à tout prix préserver cette culture locale.

 

L’objet artisanal le plus typique de cette île sont les sandales minorquines, qu’on appelle les « Menorquinas ».

 

 

À Ibiza et Formentera

Dans les année 70, les hippies ont débarqué sur ces deux îles et ont su s’approprier l’artisanat déjà présent sur celles-ci.

Aujourd’hui, si vous vous promenez sur Ibiza ou Formentera vous pourrez trouver parmi les nombreux objets artisanaux, divers bijoux créés à partir du corail et de l’argent ainsi que diverses sculptures en bois.

En plus de l’artisanat déjà existant, les hippies créent des vêtements à base de matières naturelles, de dentelles et autres broderies. Ainsi, les blouses et les coiffes traditionnelles sont la plupart du temps reproduites dans les règles de l’art.

Vous pouvez trouver tous ces objets artisanaux dans les marchés hippies d’Ibiza (Es Canar à Punta Arabí et Las Dalias à San Carlos) et au marché artisanal de Formentera à El Pilar de la Mola.

 

Vous souhaitez réaliser un voyage sur les îles Baléares ?

Nous nous occupons de l’organisation de votre séjour !