La célébration de “La Patrona” à Pollensa

Chaque année, Pollensa est en fête au début du mois d’août. Une des festivités les plus importantes de Majorque est la célébration de « La Patrona » qui se déroule le 2 août de chaque année.

La Patrona représente « Notre Dame des Anges » et elle est commémorée à cette date car elle a permis aux Chrétiens de gagner leur bataille contre les Maures en 1550.

La ville de Pollença reçoit alors de nombreux visiteurs pendant ces quelques jours, qui se réunissent dans cette ville pour participer aux festivités. Cette année, celles-ci se déroulaient du 26 juillet au 2 août, mais le jour le plus important est toujours le dernier !

Ce jour-là, les habitants de Pollensa sont tous habillés de blanc et de couleurs et s’apprêtent à recevoir « La Patrona » qui viendra défendre son peuple contre les attaques des pirates ennemis.

 

C’est une célébration remplie de couleurs, d’émotions et d’Histoire, et sans doute un des événements les plus attendus par les Majorquins !

Elle commence très tôt au matin du 2 août. Tout le monde se rassemble sur la Plaza Mayor à partir de 5h00 du matin pour écouter l’hymne traditionnel appelé « l’Alborada » qui est interprété à cette occasion par le groupe de musique de Pollensa.

C’est avec beaucoup d’attention et d’admiration que le public assiste à ce premier moment de la journée.

Plus tard dans la matinée, vers 11h00, la ville de Pollensa célèbre la consécration de « Notre Dame des Anges » (La Patrona). Des jeunes habillés de vêtements très élaborés avec des bijoux de grande valeur vous ouvrent la voie et vous mènent jusqu’au bal qu’on appelle « baile de la Oferta » .

À 19h00 arrive le moment le plus attendu de la journée, sur la Plaza de la Almoina, se crée une simulation de la bataille entre les Maures et les Chrétiens. Les Chrétiens sont dirigés par Juan Mas, ils sont vêtus de blanc et les Maures, dirigés par le pirate Dragut, sont vêtus de couleurs. On voit alors à ce moment la rencontre entre les deux dirigeants, puis Juan Mas s’adresse au ciel en priant la « Patrona » de les aider à vaincre ces pirates. Ainsi commence une impressionnante bataille !

Au fil de la bataille, les Chrétiens amèneront les Maures à l’église de Sant Jordi en symbole de la libération des femmes et enfants qui étaient prisonniers dans l’église en question.

La bataille finale a lieu sur le terrain de football, où l’on voit toutes les personnes vêtues de costumes traditionnels lutter contre les pirates. À la fin de la bataille, les Chrétiens en ressortent vainqueurs et Juan Mas brandit le drapeau ennemi.

Le village célèbre alors cette victoire en se rendant à la Plaza Mayor à 21h30 pour chanter le « Tedeum » et la « Alborada i el Visca Pollença » pour remercier la « Patrona » de les avoir aider.

À 23h00 les festivités se terminent par un grand feu d’artifice !