Agence de voyage locale aux Baléares

Ville de Palma

Présentation

Capitale effervescente de l'île de Majorque et de l’archipel des Baléares, la ville portuaire de Palma de Majorque reflète à elle seule toute la diversité qui caractérise les Iles Baléares.

Imprégnée des traditions des différents peuples qui s’y sont établis au cours des siècles, Palma est une ville cosmopolite, riche du mélange d’influences de civilisations illustres comme les phéniciens, les romains, les vandales, les byzantins, les musulmans ou encore les chrétiens.

Autant de civilisations qui ont marqué l’évolution de la ville et l’ont façonnée pour la transformer en une ville moderne et attractive, dont le rayonnement va aujourd'hui bien au-delà de l’archipel.

La grande variété des activités qu’elle propose, aussi bien urbaines que balnéaires, culturelles que loisirs, en fait une destination touristique très appréciée des visiteurs étrangers.

Son centre historique médiéval, parmi les plus grands d'Europe, est une invitation à découvrir les traditions historiques, culturelles et gastronomiques de la plus grande île de l’archipel.

Palma

Environnement de Palma

Située au Sud de l’île, dans la baie de Palma, entourée de hautes collines recouvertes de garrigues et de pins maritimes, la ville de Palma est bordée par le cap de Cala Figuera à l'ouest, et par le Cabo Blanco à l'est.

Si la baie elle-même est plutôt bétonnée et saturée d’hôtels et de clubs adressés au tourisme de masse, Palma abrite dans son enceinte une charmante vieille ville : le vieux quartier (appelé « Casco Antigo ») pittoresque avec son dédale de ruelles colorées et ses monuments emblématiques.

Etendue sur un peu plus de 200 km2, Palma est la huitième ville d'Espagne par sa population permanente : environ 441 000 habitants, soit un peu plus de la moitié de la population totale de l’île, parmi lesquels 20% d’étrangers, essentiellement des Sud-américains.

Pendant la haute saison touristique, Palma voit sa population multipliée par 10.

Palma, puis Palma de Majorque... puis Palma à nouveau !

Si la ville a été baptisée « Palma » dès le XVIIIe siècle, elle s’est vu adjoindre « de Majorque » (« Palma de Mallorca » en catalan et en castillan) au cours du XIXe siècle, pour reprendre le nom officiel de « Palma » en 2016.

Un nom qui fait référence aux palmes reçues lors du triomphe à Rome de Quintus Cæcilius Metellus, qui fonda la cité en 123 avant J.-C. sur des villages préhistoriques et phéniciens au large de Valencia. Le nom de Palma rappelle aussi les nombreux palmiers présents dans la cité.

Origines de Palma à l'antiquité 

A l’époque Romaine, Palma fut un port stratégique en Méditerranée, à mi-chemin entre l’Europe et l’Afrique, et attisa de ce fait la convoitise de nombreux peuples : Vandales, Byzantins, Vikings et Almoravides s'y succédèrent avant que la ville ne devînt la capitale prospère du Royaume de Majorque (aux XIIIe et XIVe siècles), par la suite absorbé par la couronne d’Espagne.

Elle connut ainsi un premier âge d'or au Moyen Âge, comme en témoignent les principaux édifices historiques de la ville remontant à cette période et présentant une architecture de style gothique, notamment la Cathédrale, mais aussi de style composite, maure, catalan et moderniste. La découverte des routes maritimes et de la cartographie participent aussi de cet âge d’or.

Palma prospère à nouveau avec le développement de la marine à vapeur au XIXe siècle, lequel désenclave l’île toute entière. Au début du 20ème siècle, les murailles antiques de la ville sont détruites pour laisser place à des avenues dont le tracé épouse celui des fortifications. Le nombre d'habitants de la cité portuaire s’accroît alors rapidement.

Aujourd’hui Palma, surnommée La Ciutat (« la ville »), d'après son appellation médiévale, vit principalement des recettes du tourisme.

Que voir, que faire à Palma?

Si Palma à elle seule accueille un grand nombre de visiteurs étrangers, provenant pour l’essentiel d’Europe du Nord (Allemagne, Royaume-Uni et France, dans une moindre mesure) c’est en raison de sa situation géographique exceptionnelle en bordure de Méditerranée, de son climat favorable toute l’année, et de ses charmes culturels.

Des résidences moyen-haut de gamme ont ainsi été construites sur les hauteurs de la ville pour pouvoir répondre aux besoins croissants du tourisme, sans (trop) dénaturer l'environnement urbain.

Découvrir le Palma authentique

Palma se distingue des grandes métropoles européennes par son authenticité et son attachement à ses racines, comme en témoigne le maintien d'une activité agricole aux abords de la ville et dans le reste de l'île.

Certains quartiers toutefois, comme El Arenal à l'est, ou Magalluf et Palmanova à l'ouest, saturés d’hôtels, de clubs et de restaurants, ont perdu toute trace de vie culturelle et sont devenus de véritables points noirs touristiques.

Eloignez-vous donc du bord de la baie pour découvrir le Palma authentique et tout aussi festif, qui peut se targuer de posséder l'un des ensembles gothiques les plus vastes d'Europe.

L’art moderne est également bien visible à Palma, où vécut et mourut Joan Miró. Une fondation lui est d’ailleurs consacrée.

Fondation Juan Miro

Que vous soyez amateurs d’histoire, de culture ou de plaisirs balnéaires, vous trouverez à Palma de quoi passer de bons moments en couple, entre amis ou en famille.

Déambuler dans la Vieille Ville de Palma à la découverte de ses plus beaux patios et jardins

Profitez de la fraîcheur des ruelles obscures du Casco Antigo abritant de vieilles maisons à l’architecture variée avec de magnifiques patios.

La partie basse de la ville compte en effet plus de 60 palais aristocrates et demeures bourgeoises de caractère, appelées « Can » (« maison) ou « Cal » (« demeure de… »), Can Oms et Can Bordils étant les plus connues, ainsi que de jolis jardins où règnent paix et tranquillité, comme à S’Hort del Rei ou au Jardin del Bisbe.

S Hort del Rei

Or la vieille ville de Palma est aussi un lieu vivant et animé où il fait bon flâner ou se restaurer à la terrasse d'un café.

Rendez-vous à Plaça Major. Cet ancien siège de l’inquisition espagnole est aujourd’hui une vaste place ouverte au milieu du quartier commerçant, occupée par des artistes et des musiciens de rue. A quelques minutes de là, la Calle de Sant Miquel fera le bonheur des amateurs de shopping.

Plaça Major

Avec ses artistes de rue, ses terrasses animées, ses boutiques et ses nombreux restaurants proposant une cuisine traditionnelle et variée, le Casco Antigo est le véritable cœur battant de la ville !  

Les marchés de Palma et sa gastronomie locale

A Palma comme dans le reste de l’île, la gastronomie est devenue un phénomène culturel et les marchés de véritables vitrines des produits traditionnels - le reflet d'une culture et d'une identité. 

marchés palma

Les marchés de l’île et de Palma en particulier se sont aujourd'hui affranchis de leur étiquette "agricole" pour devenir de véritables foires gastronomiques où l’on vient surtout déguster les produits du terroir.

Parmi les marchés les plus emblématiques de Palma : les marchés de Pere GarauSanta Catalina, El Olivar, San Juan, le marché écologique de la Plaza de los Patines, ou encore le Mercat 1930.

Visiter les églises de Palma, ses musées et ses monuments historiques 

La Cathédrale de Palma

Découvrez l’incontournable Cathédrale de Palma, aussi connue sous le nom de “La Seu”. Elle est devenue le symbole de la ville avec son imposante façade rehaussée d’une immense rosace dominant la baie.

C’est le 2ème plus grand édifice d’Espagne, après la cathédrale de Séville. Elle abrite de superbes vitraux et se distingue par quelques fantaisies d’Antonio Gaudi à qui a été confiée la reconfiguration du chœur entre 1904 et 1914. La vue sur la Baie depuis La Seu est imprenable !

Seu

Le Palais Royal de l’Almudaina

Face à la Seu, le Palais Royal de l’Almudaina compte également parmi les incontournables de Palma. Il s’agit d’un ancien palais arabe devenu la résidence officielle des monarques de Majorque aux XIIIème et XIVème siècles avant de devenir celle des rois d’Espagne. Il sert d’ailleurs encore aujourd’hui au roi Felipe VI pour les cérémonies officielles.

La construction de l’alcazar initial, taillé dans l’ocre lumineux du grès majorquin, remonte à 1281. Le château actuel est le résultat des transformations qu’il a subies sous les différents règnes.

Palais de Almudeina

N’hésitez pas à pousser la visite jusqu'aux rues sombres du quartier Juif situé à proximité, qui fut jadis un quartier florissant où juifs et musulmans cohabitèrent  en paix. C’est l’une des parties les moins connues de la ville, qui abrite pourtant de jolies places, des églises gothiques, des patios,…

Y flâner permet de remonter le temps jusqu’à l’époque médiévale. C’est dans ce quartier que se sont établis les Bains arabes de Palma et le Musée de Majorque, qui présente notamment de belles collections de peintures et de céramiques de styles gothique, baroque et Renaissance.

Prenez le temps de vous promener dans les jardins des Bains Arabes (« Baños árabes ») et de découvrir les rares vestiges encore intacts témoignant de la présence musulmane à Palma. Observez la coupole reposant sur 8 colonnes en formant des arcs en fer à cheval.

Banos arabes

Située sur la place du même nom près du front de mer, la Llotja est une ancienne bourse de commerce construite par Guillem Sagrera au XVème siècle et qui incarne l’apogée de l’architecture gothique civile de Palma.

Llotja

Aujourd’hui encore habité par des sœurs qui y fabriquent et y vendent de savoureux biscuits, le couvent de Santa-Clara est un endroit paisible où il fait bon s’arrêter pour une visite-dégustation.

Située à l’écart des rues touristiques de la ville sur la place du même nom, la Basilica de Sant Francesc (ou "basilique de Saint-François") est un édifice également très impressionnant à inclure au programme de vos visites.

Les nombreux musées de Palma

La ville recèle aussi de nombreux musées, parmi lesquels, la Fondation de La Caixa, une fondation d’art abritée dans le Gran Hotel situé sur la plaça Weyler, dont le bâtiment lui-même est remarquable avec sa belle façade décorée de verre, de fer forgé et de boiseries, et qui raconte une partie de l’histoire de la ville.

Fondé plus récemment, le musée Es Baluard présente des collections éclectiques d’art moderne et contemporain, d’artistes tels que Picasso, Cézanne, Miró, Gauguin, Magritte, Polke, Barceló ou Schnabel ; aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du bâtiment. Certaines oeuvres sont d’ailleurs visibles depuis le port.

Es Baluard

Le Château de Bellver (littéralement « château belle vue »), situé à trois kilomètres du centre historique de Palma sur une colline recouverte de pins, offre en effet une vue panoramique sur la ville. Construit au XIVème siècle dans un style gothique méditerranéen, il fut la demeure des rois de l’île.

Chateau Bellver

Si vous disposez d’un peu plus de temps, n’hésitez pas à visiter :

  • les arènes de Palma, aussi connues sous le nom de « Colisée baléare » ;
  • le Consolat de la mar, ancien siège du tribunal maritime qui abrite aujourd’hui la présidence du gouvernement des Baléares ;
  • la forteresse Saint-Charles, le musée d’histoire militaire de Palma ;
  • les anciens remparts de la ville romaine à Dalt Murada ;
  • le Couvent Saint-François ; l’église Sant Miquel de Palma ;
  • le musée Palau March, ou encore le « Poble Espanyol », situé à l’ouest de la vieille ville, qui  rassemble des reproductions fidèles des principaux édifices de l’architecture espagnole. Un véritable musée grandeur nature conçu par l’architecte espagnol Chueca Goitia, ouvert au public dans les années 1970.

Le Parc de la mer et les plus belles plages de Palma

Situé en contre-bas de la Cathédrale, le Parc de la mer abrite un vaste lac d’eau salé avec un jet d'eau, entouré d'espaces verts, où il fait bon se reposer.

30837773024 53a5dced26 c

En empruntant les transports publics, vous pouvez aussi facilement vous rendre sur l’une des belles plages situées à proximité de Palma, par exemple à Playa de Palma (à l’est de la ville) ou bien à Playa de Cala Major, Playa de Lletas, Playa Oratori de Portals, Playa de Cala Portals Nou, Playa del Rey, Playa de Cala Comtessa (à l’ouest).

Cala Nova, Punta Cas Catala et Punta de Sa Cova sont aussi des plages populaires facilement accessibles depuis le centre.

cala comtessa beach mallorca 01

Visiter les Grottes de Genova 

Situées au sud-ouest de Palma dans le nouveau quartier résidentiel du même nom, les grottes de Genova sont également accessibles en bus depuis la Plaça d’Espanya.

Découvertes en 1906, à 36 mètres sous terre, ce sont les plus petites de l’île. Leur visite est néanmoins intéressante.

Cuevas Genova

A faire aux alentours de Palma de Majorque

Palma est le point de départ de nombreuses excursions et d'activités sportives très diverses, à l’image de celles que l’on peut trouver sur l’île.

Prendre le grand air de la Serra de Tramuntana

Mettez le cap sur le principal massif montagneux de l’île, la Serra de Tramuntana, et profitez de randonnées de tous niveaux pour découvrir la grande richesse de sa flore, avec des points de vue imprenables sur la mer!

Tramuntana

Découvrir la région de Palma à vélo

Commencez par vous échauffer sur le célèbre vélodrome de la ville qui accueillit la Coupe du monde de cyclisme sur piste en 2007, avant de partir à la découverte à vélo des plus beaux paysages alentours, loin de l’agitation des plages et des quartiers animés de la ville.

La région propose des itinéraires variés adaptés à tous les niveaux et à toutes les envies.

Des parcours sinueux dans les montagnes de la Tramuntana, d’autres plus plats le long du littoral… N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l'Office du tourisme de Palma.

Passer une journée en famille au Katmandu Park

Situé à une quinzaine de kilomètres de Palma, le parc d’attractions de Katmandu est le lieu idéal pour passer une journée de loisirs en famille.

Des attractions originales et variées, un parcours aquatique, un mini-golf… De quoi terminer votre séjour à Palma avec des étoiles plein les yeux !

Katmandu Park

Quand partir à Palma?

 
Palma bénéficie d’un climat typiquement méditerranéen avec une température moyenne annuelle de 18 °C et de faibles précipitations. Il est donc agréable d’y séjourner, quelle que soit la période de l’année.

A savoir : Les mois d’octobre et de novembre sont les plus pluvieux et les gelées sont possibles entre fin novembre et mi-mars. Elles demeurent rares toutefois, tout comme les chutes de neige, et sont de faible intensité. Il est donc tout à fait envisageable de séjourner à Palma en hiver.

Y passer les fêtes de Noël est même très agréable ! La Plaza Mayor accueille notamment un joli marché de Noël où l’on peut acheter des friandises et des pâtisseries traditionnelles, ainsi que des santons et autres décorations de Noël.

Une patinoire est également installée dans le Parc de Ses Estacions, pour le plus grand bonheur des petits comme des grands !

navidad en palma mallorca 1024x625

En revanche, mieux vaut éviter de séjourner à Palma pendant les mois d'été. Non seulement les températures peuvent atteindre les 38°, mais la ville connaît à cette période un pic de fréquentation, qui lui ôte une partie de son charme.

Préférez les mois de janvier à mai, ou bien d’octobre à décembre, plus calmes. Palma retrouve alors sa dimension humaine et son authenticité, sans pour autant renoncer à son esprit festif.

La ville est particulièrement animée au moment du carnaval (en février-mars) puis pendant les processions traditionnelles de Pâques.

Avis aux amateurs de voile! Chaque année depuis 1982, au mois d'août, se tient la « Copa del Rey », l’une des plus grandes régates de Méditerranée, qui égaie la baie de Palma et le port de beaux voiliers.

Majorque
icone nl

Recevez nos bons plans