Village de Deia

Présentation

Petit havre de paix idéalement situé au cœur de la Serra de Tramuntana, au Nord-ouest de Majorque, entre les communes de Valldemossa et Sóller, Deià est un authentique village majorquin dont la beauté poétique est depuis toujours une source d’inspiration pour de nombreux artistes.

Passage incontournable du mythique GR221, Deià est aussi une étape très appréciée des randonneurs, tant pour son environnement naturel préservé que pour le charme de ses ruelles escarpées et ses maisons de pierre traditionnelles.

Dominé par le Puig del Teix (1062 mètres), le bourg de Deià s'est développé sur le versant d'une petite colline offrant de magnifiques vues sur la Méditerranée. Aux environs, la côte a façonné des calanques isolées baignées d’eaux chaudes et translucides invitant à la baignade et au farniente.

Deia

Ce que vous aimerez à Deià :

  • Sa tranquillité et son charme pittoresque
  • Ses belles maisons en pierre, ses ateliers d’artistes
  • Son cadre naturel préservé
  • Les vues époustouflantes sur la Méditerranée
  • Les eaux translucides de Cala Deià

Aux origines de Deià

Les premières traces de civilisation dans la vallée de Deiá remontent à la Préhistoire. Les grottes de la montagne environnante servaient alors de refuges aux populations primitives.

C’est sous la domination arabe au VIIIème siècle que Deià prit son essor sous son nom actuel, signifiant « village », grâce à la pêche, à la culture de l’olivier, des agrumes, et à l’agriculture. Le système d’irrigation et de drainage très sophistiqué mis en place par les maures est d'ailleurs encore utilisé aujourd’hui.

Suite aux croisades et à la reconquête de l’île par le roi Jaume I au début du XIIIème siècle, trois imposants monastères furent érigés dans la région, dont le monastère de Miramar.

Au XIXème siècle, Deià connut un nouveau tournant avec le rachat par un membre de la noblesse autrichienne de l’imposante finca de Son Marroig, qu’il rénova pour en faire sa résidence principale et accueillir d’autres membres de la cour autrichienne, dont la célèbre impératrice Sissi. La Casa Museo Son Marroig fondée en 1927 retrace ainsi la vie de l'archiduc Louis Salvador, l'une des figures majeures du panorama culturel de l'île.

Depuis lors, Deià n’a cessé d’attirer les artistes du monde entier, peintres, écrivains, musiciens, poètes… Ils ont trouvé dans cette charmante petite bourgade du Nord-Ouest majorquin un lieu paisible et inspirant.

deia gc56e33976 1280

Que voir, que faire à Deià ?

Rien de tel que de s'aventurer dans le dédale de ruelles pavées de Deià pour s’imprégner de l’esprit bohème et poétique des lieux. Refuge de nombreux artistes, Deià est une ville qui respire l’authenticité, la douceur de vivre et la créativité !

Arpenter les ruelles de Deià sur les traces de ses artistes

Bienvenue à Deià, un « village d’artistes », comme esquissé par des artistes avec ses paysages de carte postale, ses anciennes maisons en pierre ocre réhaussées de volets verts accrochées à la colline, sa végétation luxuriante et ses jardins abondamment fleuris… et en toile de fond, le bleu de la Méditerranée.

Deià se visite à pied. Un parking gratuit est à disposition des visiteurs à l’entrée du village. Le chemin qui mène au bourg emprunte de charmants petits ponts en pierre et dévoile de précieux vestiges, comme l’ancien lavoir. L’ascension de la colline jusqu’au cœur du village est quelque peu éprouvante, mais plus vous vous élevez, plus les paysages et les vues sur la vallée de Deià sont spectaculaires. En particulier, faites une halte au belvédère des Canons pour admirer la superbe vue sur la Serra de Tramuntana.

Non loin se trouvent l’église Saint-Jean-Baptiste, dont le clocher a été construit dans une ancienne tour de défense, et le petit cimetière de Deià, l’un des plus beaux d’Europe et des plus visités en raison des nombreux artistes qui y reposent, notamment les célèbres peintres majorquins Antoni Ribas Prats et Antoni Gelabert. Vous pouvez ensuite poursuivre par la visite du musée paroissial, qui rassemble une importante collection d’œuvres d’art léguées à l’église au fil des années.

Vue Deia

Enfin, prenez le temps d’admirer les façades des maisons traditionnelles avec leurs carreaux de céramique typiques des villages de la Tramuntana. Certaines ont été converties en ateliers d’artistes. Il faut dire que l’environnement naturel de Deià a tout pour inspirer la création : le calme, la beauté des paysages, des camaïeux de vert et de bleu contrastant avec l’ocre des maisons de pierre et les couleurs flamboyantes des bougainvilliers…

Parmi les nombreux artistes tombés sous le charme de Deià, on peut citer le poète et écrivain anglais Robert Graves. Il y acheta une maison en 1929 et s’y établit avec sa compagne pour y passer le reste de ses jours. Très bien conservée, cette demeure abrite aujourd’hui un musée.

Deià compte d’autres beaux musées, dont le Musée d’Archéologie fondé par le peintre et archéologue William Waldren, hébergé dans un moulin du XVIIIème siècle. Ce petit musée présente des informations intéressantes sur le passé préhistorique de l’archipel des Baléares.

La petite bourgade de Deià est particulièrement animée pendant la saison estivale. Elle accueille notamment depuis 40 ans le Festival International de Musique Classique, lequel attire des musiciens du monde entier.

Découvrir l’artisanat et la gastronomie locale à Deià  

La rue principale du village, la Via Archiduc Louis Salvador, accueille la majeure partie des boutiques, parmi lesquelles de nombreuses boutiques de créateurs locaux, d’artisanat, de décoration et de vêtements "made in Mallorca". On y trouve également une grande variété de commerces de bouche où acheter de bons produits locaux (épiceries fines, boulangeries, primeurs,...).

Le village recèle aussi de bonnes adresses où déguster les spécialités majorquines, du bistrot typique au restaurant gastronomique ; il y en a pour tous les goûts, tous les budgets.

mallorcan cuisine 1024x576

Profiter des plages et des criques de rêve aux environs de Deià...

Pour vous rafraîchir après la visite du village, rendez-vous à Cala Deià, la crique la plus proche de Deià (2 km environ), un véritable petit coin de paradis pour les amoureux de la nature et de la mer.

Nichée au creux des falaises escarpées de la Punta de Deià, à l’embouchure du puissant Torrent Major, cette belle calanque rocheuse d’environ 70 mètres de long sur à peine 6 mètres de large présente l'avantage d’être peu fréquentée et d’offrir une eau turquoise véritablement cristalline. Les falaises qui encadrent la calanque abritent également quelques jolies grottes uniquement accessibles par la mer. Avis aux plongeurs et amateurs de snorkeling, les fonds marins de la région abondent de poissons !

Ancien refuge de pêcheurs, Cala Deià abrite encore à l’une de ses extrémités un petit port où sont conservés quelques barques et outils. La lumière particulière dont elle est baignée a également inspiré des peintres du monde entier.

Cala Deia

...et randonner sur d'agréables sentiers balisés

L'accès à la Cala Deià peut se faire à pied par de jolis sentiers de randonnée. On peut par exemple partir du Refuge Can Boi situé dans un ancien moulin à huile et suivre le balisage en bois jusqu’à la crique, en traversant les belles oliveraies (compter environ 40 minutes de marche). Le dernier tronçon qui enjambe le Torrent Major via le Pont de Sa Cala avant de déboucher sur la crique au niveau des barques de pêcheurs, est particulièrement agréable.

La situation géographique et l’environnement préservé de Deià en font une destination idéale pour pratiquer la randonnée. Au-delà du GR221 qui passe à proximité, les itinéraires du monastère de Miramar et de la presqu'île de Sa Foradada (6.8 km aller-retour) comptent parmi les plus populaires.

Informations pratiques pour séjourner à De

Situé à une trentaine de kilomètres de la capitale Palma, Deià est aisément accessible en voiture. Le trajet (environ 30 minutes) vous offre en outre de superbes panoramas sur la mer et la montagne. Il est aussi possible de rejoindre Deiá en bus depuis Palma en environ 45 minutes.

Côté hébergement, l’offre est relativement abondante et variée, avec des hôtels de qualité, or les prix en haute saison peuvent être très élevés. Privilégiez la période allant d’avril à juin. La fréquentation en outre sera moindre, et la chaleur plus supportable.

Partez en séjours à Majorque sur la plus grande île des Baléares ! Votre voyage à Majorque vous emmènera de Palma de Majorque au Cap de Formetor pour des vacances inoubliables !

Majorque

Voyages faisant étape à Village de Deia